#5

Ce désespoir fondamental, de la vie comme de l’écriture, interdit d’envisager la poésie comme un jouet culturel. Notation  lucide et tension douloureuse, dont la révolte à l’égard de la condition humaine est le détonateur : Dantinne « ne fait pas de la poésie ». C’est pourquoi son livre est traversé d’interrogations convulsives et c’est pourquoi le voyage entrepris et narré n’est pas de divertissement (qu’il soit touristique ou poétique, et de toutes façons anecdotique) mais à usage interne.

 

Éric Brogniet (critique de Je n’ai jamais été à Iquitos, dans Marginales)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *